Politique générale

 

VILLE DE CHINY

 

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE

LEGISLATURE 2018 – 2024

 

Après une 1ère législature (2006-2012) consacrée à de nécessaires investissements publics (exemples : rénovation du Centre sportif communal de Jamoigne et réhabilitation du Château du Faing), la 2ème mandature (2012-2018) a été consacrée à l’amélioration de la qualité de vie (exemples : rénovation de places, d'aires de loisirs), la présente et 3ème gestion consécutive de la majorité communale sera consacrée au développement touristique et socio-économique de la Ville de Chiny :

 

  • Démarrer les travaux de la place de Valansart (2019) (avec, en complément, l’aménagement de la zone de captage à la rue du Mémartinet)
  • Poursuivre la rénovation de notre réseau d’eau
  • Poursuivre la mise en place de mesures de sécurité routière dans les rues communales
  • Création d’une salle multisports (notamment pour le TT Jamoigne)
  • Démarrer les travaux pour la Zone économique de Jamoigne (2020) afin que celle-ci soit opérationnelle en 2021-2022 (entre 60 et 100 emplois prévus d’ici 10 ans) 
  • Poursuivre la rénovation des routes communales (dont notamment la rue Grande à Suxy, la traversée de Moyen, et bien d’autres)
  • Finaliser la Maison de village de Les Bulles (2019)
  • Création d’un grand Parc public autour du Château du Faing (2020 – 2023)
  • Démarrer les travaux d’aménagement du centre de Chiny (2019)
  • Terminer le Programme Communal de Développement Rural (soit réaliser les 2 derniers dossiers : création d’un lieu de rencontres au Buchet à Moyen et installation d’une roue à aube au Moulin Cambier à Chiny)
  • Créer un logement d’urgence à Les Bulles (bâtiment à côté de la Maison de village) afin d’accueillir les personnes en détresse (incendie, problèmes familiaux) domiciliées dans notre Commune
  • Finaliser, via un partenariat avec un investisseur privé, la construction et la vente de 20 appartements et de 7 maisons familiales à Jamoigne (terrain de l’ancienne école de l’état)
  • Prouvy : grâce à la rénovation de bâtiments communaux, création d’une part d’une maison médicale (avec logement) et d’autre part d’un réfectoire pour les enfants fréquentant notre école communale
  • Mettre en œuvre une politique en faveur de la jeunesse.


La déclaration de politique générale concernant la Ville de Chiny pour les années 2018-2024 devra en outre tenir compte de plusieurs éléments complémentaires :

 

  • Une nécessaire prudence financière sera de mise pour les années 2019 – 2020 en raison des conséquences indirectes touchant notre Commune suite à la Peste Porcine Africaine. En effet, si la Ville de Chiny n'est pas directement concernée par cette épidémie concernant les sangliers, la création d'une zone de protection et de surveillance autour de la région de Virton a entraîné un manque à gagner en raison d'une non-exploitation de certains bois. Ces pertes sont aggravées par la présence de scolytes que nous ne pouvons pas vendre actuellement. En tout, -89.000 euros au budget communal 2018. En 2019, la perte estimée sera probablement accentuée et avoisinera sans doute les – 200.000 euros. Les taxes ne seront pas augmentées, la majorité préférant réduire les dépenses : les engagements éventuels seront dès lors temporairement gelés durant cette période ;

 

  • Suite à la fermeture de l'école communale de Chiny, résultant d’attitudes déplacées de certains membres du personnel, ladite école ne sera pas réouverte, mais vendue. En effet, il importe pour la Ville de Chiny de récupérer les 300.000 euros de subsides ainsi perdus en raison de cette cessation d'activités, pourtant largement évitable. La Commune planche donc désormais sur un projet immobilier permettant et la vente des bâtiments existants (lofts ou  appartements) et la création d'entre 10 à 15 places à bâtir ;

 

  • Une attention particulière sera accordée au développement durable et à la participation citoyenne, avec la création d'un Echevinat consacré à ces matières. Une réflexion sera menée en matière de mobilité douce, tant à l'intérieur des villages que pour relier certains villages / endroits entre eux...

 

  • Enfin, une nécessaire rationalisation intervendra tant au niveau de l'enseignement communal que des édifices religieux. S'il est normal de rénover les lieux de culte (cf. Izel, Prouvy et Chiny encore récemment), une reconversion de 2 des 8 églises que compte notre Commune apparaît indispensable vu le coût engendré par les bâtiments par rapport au niveau de fréquentation (très faible dans certains villages). Des projets réalisés à Marche (exemple : Quartier latin) montre qu'une reconversion de qualité est tout à fait possible.                          

 

Les objectifs de la présente législature 2018-2024 étant ainsi fixés, le financement des projets décrits ci-dessus ne devrait pas poser de problème particulier, les investissements prévus ayant été d'ores et déjà budgétisés, pour la plupart, lors des excercices antérieurs. En outre, tous les grands dossiers ont fait ou feront l'objet de demandes de subsidiation auprès de la Région wallonne, de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou de l'Etat fédéral. Nous aurons l'occasion de revenir dans les prochains mois sur ce point, et ce, dans le cadre du Programme Stratégique Transversal (PST). Le PST est en effet, désormais, une obligation légale à laquelle doivent souscrire toutes les Communes...

 

Pour le Collège,

 

 

Sébastian PIRLOT

Député-Bourgmestre     

Politique générale

Pas d'autres pages pour cette section.

Bulletin

Agenda

23-02-2019 Rando-Resto
23-02-2019 Théâtre Valansart
03-03-2019 Velo Sport Jamoigne
11-03-2019 FITNESS 2019
13-03-2019 NOUVEAU. Dans SALSA et Fitness STRONG
16-03-2019 4ème Quizz musical - 16 mars 2019

Agenda complet

Proposer un événement

Liens utiles

Formulaire d'inscription aux stages sportifs

Rechercher